www.kartazion.com


Kartazion: Théorie universelle de science physique


Kartazion était un nom inconnu jusqu'à qu'il soit devenu le symbole d'une théorie du tout dans la discipline de la physique quantique.

Kartazion c'est l'explication de la mécanique quantique avec une seule particule en mouvement. C'est donc en cosmologie, le fonctionnement de l'univers avec une seule particule.



Introduction:

Basé sur le fonctionnement du flux optique, le principe de la particule unique utilise la duplication d'elle-même selon un mécanisme bien spécifique, qui est celui de l'oscillateur an⸱harmonique. Ce que l'on sait sur l'un des points de l'interprétation de la mécanique quantique, est que la matière existe sous sa forme, comme nous la voyons avec nos yeux et instruments, seulement là où l'on la regarde ; d'où l'exacte expression d'Albert Einstein de dire que : "J'aime penser que la lune est là même si je ne la regarde pas". En effet ce phénomène est simplement le principe de l'effondrement de la fonction d'onde, démontré en outre par l'expérience des fentes de Young, qui prouve que la particule n'est qu'une onde jusqu'à qu'on l'observe, pour finalement devenir que particule.



Mécanismes intrinsèques et objets qui s'expliquent avec le principe de la particule unique comme évident :

- Galaxie
- Trou noir supermassif
- Rayonnement de Hawking
- Matière noire
- Étoile
- Planète
- Intrication quantique
- Superposition quantique
- Vide quantique et Énergie du vide
- Chromodynamique quantique
- Quark
- Gluon
- Neutrino
- Antimatière
- Symétrie CPT
- Supersymétrie
- Paradoxe de Schrödinger
- Principe d'incertitude d'Heisenberg
- Dilatation du temps
- Énergie noire

Mécanismes intrinsèques qui s'expliquent avec le principe de la particule unique comme plus élaborés:

- Gravité
- Effet tunnel

Compositions des mécanismes intrinsèques précédents qui s'expliquent avec le principe de la particule unique comme encore non étudiés:

- Onde électromagnétique
- Interaction faible
- Électron



Développement technique:

Basé sur le fonctionnement du mécanisme de l'oscillateur anharmonique, la particule oscillerait entre singularité et matière. Le chemin de la particule qui voyage donc entre singularité et matière, passe par différentes étapes et stade physique. En effet la probabilité de présence de la particule est très élevée aux deux bords de son puits de potentiel (singularité et matière), et où entre deux, son accélération serait alors quasi instantanée. Dans ce cas du déplacement quasi instantané de la particule, celle-ci devient un flux exprimé par le vide quantique ; la convergence de l'énergie du vide quantique, en un espace plus petit, proche de la singularité, devient alors à son tour la matière noire. À son opposé, est la divergence de la matière, exprimée par la chromodynamique quantique. Dans cette théorie la singularité est le point d'origine, et où tout commence. Cette dernière est génératrice des charges électrique et représente le point où la matière est condensée à son maximum sous forme d'une particule.

Anharmonic Oscillator Probability Particle Flow T symmetry Particle Flow Potential Well




Probabilité de distribution en fonction du point x et du temps t0:

P ( x , t 0 ) = δ ( x f ( t ) ) δ ( t 0 t )

δ ( z ) est la fonction delta de Dirac. Avec cette distribution, on peut connaître la probabilité de trouver la particule entre les points x1 et x2, et dans l'intervalle de temps (t1, t2) de manière analogue:

P ( x 1 < x < x 2 , t 1 < t < t 2 ) = x 1 x 2 t 1 t 2 P ( x , t ) d x d t





arraw  Organigramme de la théorie (en)

arraw  ou Mécanique du point (fr)



Facebook - Expliquer la physique quantique avec une seule particule en mouvement

Contact & Comment | Bazaar